Recette de rhum vanille de madagascar

Vous prévoyez de recevoir vos amis chez vous pour l’apéro et vous souhaitez les impressionner avec une boisson qui va leur couper le souffle. Avez-vous déjà essayé le rhum vanille madagascar ?

Pas besoin d’être un as du rhum arrangé pour sortir une bouteille qui va faire parler d’elle pour les prochaines soirées. Il suffit de quelques ingrédients de qualité comme de la vanille de Madagascar et du rhum bien sélectionné pour obtenir une boisson qui va réchauffer l’ambiance.

Le secret du rhum arrangé se trouve dans le temps de macération. Plus il sera prolongé, plus l’alcool s’empreigne de la saveur et de l’arôme des ingrédients et plus la boisson est savoureuse.

Faire simple pour commencer

Si vous en êtes à votre première préparation, il vaut mieux faire simple et être sure que le mélange soit parfait.

Pour le choix du rhum, l’on préfèrerait tout particulièrement utiliser du rhum ambré qui est meilleur avec la vanille. Toutefois, il est aussi d’usage d’opter pour du rhum blanc à défaut de rhum ambré.

Pour 1 litre de rhum, 5 gousses de vanille suffisent largement. Préférez la vanille Bourbon de Madagascar car elle a plus de goût. Enfin, il faut environ 50 ml de sucre de canne en sirop et 1 bocal ou une bonbonne en verre pour mettre votre rhum arrangé

Voici comment on prépare ce rhum vanille.

Prenez votre bocal et versez le rhum puis le sirop de sucre de canne. Fendez chaque gousse de vanille dans le sens de la longueur, puis plongez-les dans le mélange précédant. Et c’est tout.

Le temps de macération est d’au minimum 15 jours pour que la boisson puisse gagner en saveur. Elle sera encore meilleure avec les temps. Un temps de macération de plusieurs mois est l’idéal.

Par ailleurs vous pouvez également attendre quelques mois, le temps que la vanille libère son arôme et toute sa saveur avant de rajouter le sirop qui peut être également remplacé par du sucre de canne. Attention toutefois à ne pas avoir la main trop légère avec le sucre pour ne pas que la saveur de la boisson ne soit engloutie.

Ajouter d’autres ingrédients pour plus de complexité au goût

Après la recette de base, vous pouvez tout à fait améliorer selon vos goûts et envies en ajoutant d’autres ingrédients à votre rhum vanille de madagascar.

La cannelle est par exemple une épice qui peut très bien se marier avec votre rhum vanille madagascar.

Si vous souhaitez accentuer encore plus l’arôme de votre rhum arrangé, il vous suffit de rajouter du gingembre (200 GR pour 1 litre de rhum). Pour ne pas déranger au moment de la dégustation, il est préférable de tailler le gingembre épluché en bâtonnets.

Faites voyager vos papilles avec du rhum arrangé vanille aux saveurs exotiques. Il vous suffit d’ajouter des fruits dans votre boisson. On peut tout à fait utiliser des fruits frais en faisant attention de choisir les bien mûres. Le rhum arrangé vanille ananas est par exemple parfait comme apéritif ou digestif selon vos goûts. Il est aussi d’usage de recourir à des fruits secs qui sont également savoureux.

Les producteurs de vanille à Madagascar

Madagascar producteur de vanille est un pays béni des Dieux pour sa biodiversité et la richesse de ses terres. L’île est entre autres connue pour être le pays qui produit aux environs de 80 % de la production mondiale de vanille. Il ne s’agit pas de n’importe quelle variété de vanille, mais de la plus recherchée pour la qualité de son arôme et son goût. Il s’agit de la Vanilla Planifolia.

La vanille de Madagacar est produite dans la région de la SAVA qui est l’anagramme de Sambava, Antalaha, Vohémar et Andapa. La SAVA est située à au nord-est de Diégo-Suarez qui se trouve à son tour, à la pointe nord de Madagascar.

Elle constitue donc le cœur de la plantation de vanille qui sert à ravitailler de nombreux pays partout dans le monde en ne citant que les principaux exportateurs comme les États-Unis et la France.

La SAVA est soumise à un climat tropical humide accentué par le souffle de l’alizée. Néanmoins, elle est ensoleillée presque toute l’année.  D’autre part, son sol drainant et sableux est idéal pour faire pousser des vanilles de qualité parfumées, sucrées et moelleuses. Aussi, la région réunit toutes les conditions propices à la production de vanille.

Ensuite, un producteur de vanille à madagascar digne de ce nom suit différentes étapes pour que sa production puisse être reconnue et soit respective des normes exigées en matière de qualité.

La production nécessite entre autres des ressources humaines et matérielles en tout genre comme les ouvriers pollinisateurs, la partie la plus complexe de la production. En effet,  la pollinisation de la vanille de Madagascar se fait à la main et non avec l’aide d’une abeille.

Polinisation de la vanille

Les ouvriers procèdent alors en combinant le pollen avec l’organe mâle de la fleur en s’aidant d’une épine. Cette opération doit être faîte sur chaque fleur. Une journée de travail leur permet en moyenne de polliniser plus de 1400 pieds de vanille.

 

Les tâches sont réparties pour assurer la qualité des produits à mettre sur le marché. Aussi, des préparateurs prennent en charge de l’échaudage des gousses de vanille. Ce procédé est nécessaire pour stabiliser le produit.

Après cette étape, les préparateurs procèdent à leur étuvage avant de les sécher.

Toutes les récoltes n’ont pas le même calibre c’est pourquoi il faut les trier. Les conditionneurs se chargent de cette tâche tout en veillant à séparer celles qui sont de mauvaise qualité. Le tri consiste également à regrouper les épices de la même couleur.

Une fois le calibrage effectué, les gousses de vanille sont affinées et conditionnées dans des contenants hermétiques en carton ou autre.

Le producteur de vanille madagascar le sait, il y a des normes de production que le gouvernement a établies. L’État exige entre autres de limiter les récoltes annuelles à  3. Cela permet en effet d’éviter de cueillir les gousses encore immatures. Il y a aussi des normes à suivre sur la taille des épices qui ne doit pas faire moins de 12 cm de longueur. Le vol de vanille étant un phénomène courant, l’État impose aux producteurs de poinçonner leurs gousses avec leur initial quelques mois avant la récolte.

Vanille naturelle gousse de vanille bio de Madagascar

La vanille est surtout connue comme étant une épice faite pour les pâtisseries. La vanille se décline dans plusieurs produits bien que la gousse de vanille soit la plus populaire. Rien que l’arôme et la saveur de la vanille la classent parmi les meilleures épices du monde. Il est donc naturel qu’en cette ère du bio, la vanille biologique soit aussi populaire.

La vanille de Madagascar tout ce qu’il faut savoir

La gousse de vanille bio de madagascar est aussi populaire que les autres gousses de vanille provenant des autres pays. La gousse de vanille de Madagascar est produite à partie des orchidées de vanilles. Ces plants de vanille ont besoin d’un support pour pouvoir se déployer et ont besoin de rester connectés avec le sol. La vanille la plus connue est celle de l’espèce Vanilla planifolia. Le processus de la pollinisation de la vanille se fait à la main. De même le reste des procédés se fait de manière artisanale. La vanille est un produit qui est surtout cultivé dans les régions tropicales du monde depuis qu’il est apparu dans le monde à part au Mexique son lieu d’origine. Les fleurs de vanille ne restent pas ouvertes très longtemps en général, d’où la pollinisation à la main. En général, la gousse de vanille va faire dans les 20 cm de long et est cueillie alors qu’il arrive à peine à maturité.

La fermentation de la gousse de vanille

La vanille est capricieuse, il est donc normal que des plants de gousse de vanille bio de madagascar soient cultivés dans le cadre de plantations. Pour faire simple concernant la vanille, il s’agit de fruits en capsules. Les personnes qui disposent de plantation de vanilles vont faire récolter ces dernières juste avant la maturité lorsqu’elles ont encore une couleur vert-jaune. La vanille passe par le bronzage au noir. En effet, la vanille verte sous forme de haricot n’a aucun arôme, saveur ou parfum. La vanille doit être traitée à la vapeur d’eau ou encore à l’eau chaude. Puis vient la fermentation des vanilles dans des récipients hermétiques. C’est le genre de procédé qui va durer longtemps et peut aller d’un mois à 4 semaines voire plus selon les circonstances. C’est seulement après la fermentation et le séchage que la vanille présente son aspect noir et brun brillant.

L’importance de la vanilline

La vanille est aussi parfumée, c’est grâce à la vanilline. C’est en fait une molécule qui se trouve dans la vanille. Pour les consommateurs qui ne le savent pas, il s’agit d’une substance sous forme de poudre ou encore de liquide qui est disponible sur le marché. Il faut savoir qu’en premier lieu la vanilline a été produite à partir de substance naturelle comme les conifères, les clous de girofles et autres. Par la suite, des chercheurs ont mis en place la molécule artificielle de la vanilline. Le but étant toujours d’apporter cet arôme subtil et inoubliable de manière plus industrielle que la celle issue de la vanille.

Un produit apprécié le sucre vanillé de Madagascar

L’un des produits les plus appréciés sur le marché actuellement est la vanille. Cette épice est connue étant l’une des plus prisées dans le monde. Et bien entendu, un produit comme le sucre vanillé est considéré comme le numéro un des sucres à avoir chez soi. Encore plus lorsqu’il s’agit du sucre vanillé de madagascar.

L’idée d’incorporer de la vanille dans du sucre

L’un des produits les plus utilisés dans le cadre du quotidien est le sucre. Ce dernier est considéré comme étant un condiment essentiel que ce soit pour les boissons, les pâtisseries ou certains plats. Il est donc normal que les entreprises affluent sur le marché du sucre ainsi que de la vanille avec un produit qui montre plus que du potentiel le sucre vanillé. Et l’un des produits phares sur les marchés est le sucre vanillé de madagascar. Il s’agit tout simplement d’un sucre qui est parfumé à la vanille de Madagascar. Il est à rappeler que la vanille de Madagascar est l’un des premiers sur le podium des vanilles vendues dans le monde. En effet, la gousse de vanille de Madagascar est récoltée à partir de la pollinisation des fleurs des orchidées de vanille.

La plantation de la vanille de Madagascar

Le sucre vanillé de madagascar est obtenu à partir du mélange de deux produits, le sucre et la vanille de Madagascar. La vanille de Madagascar est une plante tropicale qui nécessite pour proliférer un soutien.  La plante a donc non seulement besoin d’un soutien, mais aussi de rester connecter au sol pour ne pas mourir. Pour ce qui est de la pollinisation de la fleur, cette dernière se fait de façon manuelle. En effet, la vanille de Madagascar présente des tiges à la fois charnues et longues ainsi que des feuilles rugueuses. La pollinisation de la fleur doit être rapide étant donné que la fleur de vanille ne fleurit que pour huit heures. Les célèbres éléments aromatiques de la plante ne se retrouvent que dans les fruits de cette dernière qui sont produits à l’issue d’une pollinisation manuelle. Il est donc normal que les producteurs malgaches inspectent de manière quotidienne leurs plantations de vanille.

La conservation du sucre vanillé

Contrairement à la gousse de vanille dont la conservation peut paraitre quelquefois précaire, la conservation du sucre vanillé est simple. Tout comme le sucre normal, il n’y a seulement besoin que d’un contenant hermétique pour contenir le sucre vanillé. Bien que les gousses de vanille peuvent être conservées jusqu’à deux ans dans des conditions optimales. Le plus important dans le sucre vanillé étant le parfum de vanille contenu dans le sucre, le contenant ne doit ni être humide ni non-hermétique. Le sucre vanillé peut se présenter sous plusieurs formes dont celui de dosette, de cube, de poudre, et ainsi de suite.

L’importation de la vanille de Madagascar vers l’Europe

La vanille est une épice à la fois appréciée et utilisée dans de nombreuses recettes. Cette dernière se décline en plusieurs variétés, dont celle provenant de Madagascar. La vanille de Madagascar est connue comme étant l’une des plus riches au monde en arôme et en saveur. Il est donc normal de se renseigner sur l’importation de cette dernière.

L’importation de la vanille sous toutes ses formes

Pour ce qui est de dénicher de la vanille de madagascar pas cher, les consommateurs peuvent commander en ligne ou bien dans des entreprises spécialisées dans la vanille également. Il faut en premier lieu savoir que la vanille se décline en général en 4 divers genres de produits, dont l’extrait liquide, de la poudre, de la pâte, ainsi que les gousses entières. Les gousses de vanille sont les produits les plus appréciés et les plus vendus. Ces dernières passent par un processus de séchage vraiment important qui va par la suite témoigner de la qualité de ces derniers. Il est normal que l’importation de ces derniers doive se faire de manière stricte en prenant en compte les normes européennes ainsi qu’internationales. En général, la vanille est cultivée dans des régions tropicales et les fleurs de vanilles subissent une pollinisation à la main.

Le traitement de la vanille de Madagascar

Pour pouvoir être exportée, la vanille de madagascar pas cher doit respecter les normes européennes. La vanille provient en premier lieu des plantations malgaches. Pour respecter les mesures, la vanille doit pouvoir atteindre une bonne longueur, jusqu’à 30 cm de long. Ces gousses en question sont récoltées avant leurs maturités quand elles présentent encore une couleur jaune-vert. Petite précision, à cet instant la vanille n’est pas encore un produit fini. Ces gousses de vanille vont passer par un processus qui est le bronzage au noir. Ce procédé bien qu’artisanal représente à la fois un travail colossal ainsi qu’une main d’œuvre qui doit faire attention à tout le processus durant un certain temps. Ce processus où la gousse de vanille passe par un traitement soit à la vapeur d’eau soit à l’eau chaude est poursuivi par une fermentation de la vanille.

Les raisons derrière le prix de la vanille

La vanille est le produit d’un travail artisanal qu’est le bronzage au noir, la fermentation de la vanille, bref tout un processus de séchage menant à la cristallisation des veines de glucose. Ces procédés peuvent aller jusqu’à 4 semaines. Ce n’est qu’après tout ça qu’apparaissent les barres de vanilles comme les consommateurs les connaissent sur le marché groupés et enfoncés dans des récipients. Bien entendu, les gousses qui sont vendues sont celles qui ne sont pas fendues ou encore cassées. Ces gousses qui sont cassées ou fendues ne sont pas jetées. Elles sont transformées en extraits liquides ou tout simplement en sucre vanillé. Bien entendu c’est en raison du procédé que la vanille est vendue à un prix intéressant.

Les étapes pour devenir exportateur de vanille à Madagascar

La vanille est la reine des épices, il est donc normal que les gens en raffolent. La vanille de Madagascar fait partie de celles qui se trouvent sur le podium. Il est donc normal que de nombreuses personnes s’intéressent au secteur d’activité de la vanille, et à l’exportation ainsi que l’importation de cette dernière.

Les informations à connaitre sur la vanille de Madagascar

Bien qu’actuellement sur le marché il est possible de voir de la vanille madagascar pas cher, cette dernière doit rester de qualité pour que les consommateurs puissent profiter au maximum de sa saveur et de son arôme. Pour passer du fruit vert à la vanille prête à l’emploi, cette dernière doit passer par un processus qui implique de la main-d’œuvre ainsi que du temps. Ainsi, chaque gousse doit passer par plusieurs étapes et manipulations pour la préparer dont l’échaudage. Ce procédé est le suivant, les gousses de vanille sont gousses mises dans des paniers en osier et sont bouillies pendant plusieurs minutes dans de l’eau chaude. Après cela, il est possible de passer à l’étuvage qui consiste à retirer les gousses de vanille des paniers et est placé dans des couvertures. Ce n’est qu’à partir de ce moment que la vanille prend une belle couleur brune et comme à exsuder son arôme. Une fois que cette étape est terminée vient le séchage.

Exporter de la vanille : ce qu’il faut retenir

La culture de la vanille prend du temps. C’est la première chose à retenir avant même de penser à exporter de la vanille madagascar pas cher. En effet, le séchage des gousses de vanille peut prendre jusque dans les 8 mois. De plus, les gousses de vanille sont vendues et triées en prenant en compte leur couleur, leur taille, leur teneur en humidité, leur qualité, le fait qu’elles soient parfaites ou non, et bien entendu de leur destination. La vanille de Madagascar est l’une des plus demandées, en effet cette vanille couvre plus de 70% des besoins mondiaux en la matière. La vanille est utilisée par de nombreuses entreprises ainsi que des industriels en tout genre.

Les trois qualités de vanille de Madagascar

La vanille de Madagascar présente de légères notes de cacao. Elle présente en général une belle couleur marron très foncé. Cette épice est connue pour se décliner sous plusieurs formes dont les plus répandues sont la gousse, la poudre, ou encore l’extrait liquide. La vanille de Madagascar dispose du label Bourbon et propose trois qualités de vanille Bourbon. Il s’agit donc de la vanille de qualité Gourmet ou Extra, de la vanille Rouge, ainsi que de la vanille Noire TK. La vanille Bourbon noire Gourmet présente le taux d’humidité le plus élevé des vanilles du pays. La vanille rouge quant à elle dégage un puissant arôme de vanille. Pour ce qui est de la vanille noire TK, c’est une vanille d’excellente qualité.

Comment passer commande pour de la vanille de Madagascar ?

La vanille est la meilleure des épices au monde. Elle peut être rajoutée dans de nombreuses préparations qu’il s’agisse de salé ou de sucré. Et la vanille de Madagascar se distingue pour sa qualité, son arôme ainsi que la saveur qu’elle apporte.

Combiner la technologie avec la vanille

La culture de la vanille de madagacar se fait en mélangeant technologie et artisanat. En effet, les plantations de vanille sont nombreuses à Madagascar. Les producteurs font attention à ce que la pollinisation des fleurs d’orchidées se fasse à la main. Comme la récolte se fait avant la maturité des gousses, les mains d’œuvres sont nombreuses. Pour la suite des opérations, il est question de passer par un processus de séchage ainsi que de fermentation. Cela demande énormément de temps ainsi que de mains d’œuvre. Le processus s’industrialise au fur et à mesure même si certains aspects restent artisanaux comme le traitement de la vanille à l’eau chaude ou encore à la vapeur d’eau. Ce procédé se poursuit par la fermentation dans des récipients hermétiques des gousses de vanille en question. Bien entendu, actuellement il est possible de commander de la vanille de Madagascar en ligne.

Passer commande de vanille de Madagascar

Les consommateurs doivent faire attention à certains facteurs pour ce qui est culture de la vanille de madagacar. Mais surtout, ils doivent faire attention lors de leur commande de ce produit. Les barres de vanille doivent être d’un beau noir et brun brillant, preuve de la qualité de ces dernières. De plus, pour s’assurer de l’origine de la vanille, il y a la qualité Bourbon Vanille qui en général va donner les informations à connaitre. Une vanille de qualité également a subi une bonne cristallisation des fines veines de glucose de cette dernière. La vanille de Madagascar doit être crémeuse et avoir des saveurs exceptionnelles. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est la Reine des épices.

Les diverses sortes de vanille de Madagascar

Le parfum de la vanille de Madagascar présente de légères notes de cacao. Il faut préciser notamment que lors de l’achat de la vanille il faut prendre la gousse et la presser doucement d’un bout à l’autre pour vérifier s’il n’y a pas de liquide qui en sort. Il est notamment possible de passer commande pour trois sortes de vanille Bourbon en provenance de Madagascar. Ces trois qualités sont la vanille de qualité gourmet ou extra, la vanille rouge ainsi que la vanille noire TK. Pour ce qui est de la vanille de qualité gourmet ou extra, elle est à la fois grasse, souple et charnue. Alors que pour la vanille rouge, les consommateurs ont accès à deux types que sont la rouge type Europe et la rouge type US. Pour ce qui est de la vanille noire TK elle est de qualité également, mais pas autant que celle de type gourmet.

Parfumer du rhum avec de la vanille de Madagascar

Le rhum est une boisson très appréciée dans les îles Caraïbes et de par le monde, car il est confectionné avec de nombreuses épices qui lui donne une saveur et un gout qui ne laisse pas indifférent. Le rhum est une liqueur fruitée et sucrée et peut être parfumé avec la vanille de Madagascar ce qui le rend d’autant plus succulent.

Rhum et vanilleLe rhum parfumé avec la vanille de Madagascar est la boisson parfaite pour les fêtes. Il y a plusieurs recettes à base de rhum avec de la vanille de Madagascar et nous pouvons les trouver dans les étals des grandes surfaces avec un tarif qui peut varier entre 20 à 100 euros pour les meilleures bouteilles. Mais il existe un moyen économique de réaliser vous-même vos rhums parfumés avec la vanille de Madagascar. Ces recettes de rhum maison sont assez faciles à concocter, et vous raviront les papilles. Il y a de nombreuses recettes qui sont élaborées avec la vanille de Madagascar, mais leurs points communs à tous c’est le gout unique de la vanille. Et plus le rhum vieillit, plus le gout s’intensifie.

Les recettes maison de rhum avec de la vanille de Madagascar sont une façon amusante et facile de remplir votre réserve de liqueurs.

L’une des recettes les plus efficaces et simple à réaliser est de combiner tous les ingrédients, sauf la vanille, dans un bocal à couvercle. Les ingrédients sont en premier lieu, une bouteille de rhum de 5 ans d’âge, des épices telles que 3 clous de girofle, une gousse de cardamome, 3 baies de poivre, de la cannelle en branche, une petite pincée de muscade râpée, de l’écorce d’orange et pour rehaussez le goût, une demi-gousse de vanille fraiche. Vous pouvez rajouter en garniture quelques tranches d’orange.

Vanille et rhumPrenez tous les ingrédients à l’exception de la gousse de vanille, et placez les dans un grand bocal équipé d’un couvercle. Quand le mélange est prêt, découpez la demi-gousse de vanille dans le sens de la longueur et prenez une cuillère pour prélever les graines et mélangez-les avec le rhum. Pour finir, insérez la gousse dans le récipient hermétique et agitez le tout durant deux minutes.

Le rhum parfumé avec de la vanille de Madagascar doit être conservé près de deux jours dans un placard loin de la lumière et de l’humidité. Après cette conservation, il faut finir par verser le rhum dans une passoire avec des mailles fines et récupérer le liquide filtré dans une bouteille en verre équipé d’un bouchon.

Le rhum parfumé avec la vanille de Madagascar a l’avantage de se conserver très longtemps et plus il vieillit meilleur il est.

Cette recette de rhum aromatisé avec de la vanille de Madagascar a un formidable gout et elle est différente de ce que vous pouvez trouver dans le commerce. Si vous voulez faire plaisir avec cette recette magique, versez le mélange dans une grande fiole originale, laissez-la un certain temps dans un endroit qui n’est pas exposé au soleil, ou à l’humidité et après quelque temps proposez-la lors d’une soirée entre amis, cela changera des boissons traditionnelles.

La méthode de pollinisation de la vanille de Madagascar : les différences avec la méthode standard

Polinisation de la vanilleLes histoires racontées au sujet de la vanille sont aussi romantiques et sensuelles que le parfum lui-même. Il a d’abord été cultivé par les Totonaques, qui vivaient dans ce qui est aujourd’hui Veracruz, au Mexique. Ils croyaient à la légende de la princesse Xanat, à qui son père avait interdit d’épouser un mortel, après quoi la jeune femme s’était enfuie dans la forêt avec son amant. Mais les amants malheureux ont été capturés et décapités. Là où leur sang a touché le sol, la plante a germé.

Le vanillier possède de longues tiges charnues et de longues feuilles rugueuses. Les fleurs verdâtres ont une structure similaire à celle des orchidées et, si elles s’ouvrent le matin, elles se referment après seulement huit heures. Les éléments aromatiques de la plante se retrouvent dans le fruit.

La pollinisation de la fleur, belle et exigeante, produit un seul fruit. Les fleurs de vanille sont hermaphrodites. Cependant, afin d’éviter l’autofécondation, les organes mâle et femelle sont séparés par une membrane. Pendant des siècles, les humains ont essayé de cultiver la vanille en dehors de Veracruz. Les explorateurs espagnols ont emmené la plante en Asie et en Afrique, mais n’ont pas réussi à la faire fructifier. De même, les Français ont également échoué. Et la raison en était que l’orchidée vanille monogame était mariée à une espèce locale d’abeille pollinisatrice. Ils ont essayé d’introduire l’abeille en question dans d’autres régions, mais les insectes ne survivaient qu’à Veracruz et, d’autre part, la pollinisation artificielle semblait impossible. Le Mexique a ainsi conservé le monopole de la vanille pendant trois cents ans. Après le safran, le prix de la vanille était l’un des plus élevés.

Polinisation de vanilleLa plante a poussé et s’est épanouie autour du monde, mais sans l’abeille, elle n’a produit aucun fruit jusqu’à ce qu’Edmond Albius, un esclave de douze ans vivant sur l’île Bourbon, découvre comment polliniser la fleur à la main. À l’aide d’un morceau de bambou biseauté, il a soulevé avec précaution la membrane qui sépare l’anthère du stigmate et, avec son doigt, a transféré le pollen des organes mâles aux organes femelles. Logiquement, la fleur donnait des fruits. Cette procédure a donc permis de cultiver la vanille dans d’autres régions tropicales.

Comme les fleurs sont très éphémères, les producteurs inspectent quotidiennement leurs plantations et, lorsqu’ils trouvent une fleur ouverte, ils procèdent immédiatement à sa pollinisation, ce qui est une tâche très laborieuse et qui demande un suivi journalier. Ces procédés sont très délicats, car à chaque étape il est essentiel d’éviter de perdre de l’huile essentielle et de gâter les baies : les gousses de vanille de Madagascar sont parfaites lorsqu’elles sont intactes, non cassées, n’ont pas de cicatrices, et ne sont pas trop sèches. Selon les experts, un pod est de qualité si nous pouvons le tordre autour d’un doigt sans l’endommager.

Cela sert également à motiver le prix élevé de la vanille de Madagascar, dont la culture est fortement manuelle, sans négliger les facteurs environnementaux et industriels qui affectent le coût final des épices.

Aujourd’hui, le plus grand producteur mondial de vanille est Madagascar. La vanille artificielle et la culture intensive sont responsables de la chute des prix de cette dernière.

La vanille de Madagascar en gousse ou la vanille de Madagascar en dosette ?

vanille de madagascar en gousseLe monde des épices est passionnant. Beaucoup d’entre eux ont des propriétés curatives et fonctionnent parfois comme des médicaments. Personne ne dira que les épices peuvent être artificielles, mais la vérité est qu’il existe des cas où nous considérons certaines d’entre elles comme naturelles alors qu’elles ont été produites synthétiquement pour imiter le produit naturel.

La vanille de Madagascar est disponible sous de nombreuses formes, notamment sous forme de pâtes et de poudres, mais la plus courante est l’extrait liquide. L’extrait d’origine naturelle est de couleur ambrée, avec une saveur forte et nuancée, une composition riche de plus de 200 arômes de vanille.

Les extraits d’imitation contiennent de la vanille synthétisée chimiquement, le principal composé aromatique de ces derniers. Comme d’autres ingrédients sont absents, la version artificielle manque de complexité et laisse un arrière-goût amer. La vanille de Madagascar est utilisée en petites quantités et a une longue durée de conservation, il est donc préférable d’acheter la vraie vanille de Madagascar en gousse plutôt que sous une autre forme. Recherchez les bouteilles portant la mention “extrait de vanille pur”.

Bien que l’extrait convienne à la plupart des plats, les gousses de vanille de Madagascar ont une saveur bien plus pure. Faites usage de la gousse de vanille pour avoir un résultat avec une saveur ultime de vanille, par exemple dans une crème anglaise ou une crème glacée.

vanille de madagascar en dossetteVous pouvez trouver de la vanille de Madagascar dans votre supermarché. C’est en grattant à l’intérieur de la gousse de vanille que nous pouvons extraire l’assaisonnement qui donne de la saveur aux préparations culinaires. Le prix de ce produit est généralement élevé.

L’extrait de vanille est fait avec des gousses qui ont été mises en macération avec de l’alcool éthylique et de l’eau, de sorte que le produit acquiert l’état liquide. La pureté de la vanille est préservée et l’incorporation de sucres ajoutés comme le sucre ou la glycérine, qui altèrent la qualité du produit, est contrôlée.

L’essence de vanille naturelle se vend à un prix élevé. L’industrie agroalimentaire a procédé à la création de l’essence de vanille artificielle, qui tente d’imiter la saveur et l’arôme de l’extrait par le biais d’une production synthétique à partir d’autres éléments qui n’ont rien avoir avec les ingrédients de la vanille de Madagascar. Ils font usage de l’écorce de pin ou la lignine, en les mélangeant à d’autres éléments comme l’éthanol, les émulsifiants et les extraits chimiques.

Donc quand vous achetez de la vanille de Madagascar en gousse, vous avez les vraies saveurs naturelles de la vanille. Ce qui n’est pas le cas lorsque vous achetez de la vanille en dosette. Vous n’achetez pas de la vanille, mais plutôt un procédé chimique qui imite le produit naturel. Il n’y a aucune trace de vanille dans ces derniers.

Il est préférable d’acheter de la vanille de Madagascar en gousse qui provient d’une plante aromatique et donc purement naturelle. La vanille de Madagascar est énormément utilisée comme condiment pour parfumer des préparations culinaires, généralement des desserts. Et contrairement à ce que l’on peut croire, la gousse de vanille de Madagascar se conserve assez bien.

Le gout de la vanille de Madagascar sauvage

En se promenant dans les forêts vierges de Madagascar, il n’est pas rare d’être enchanté par l’arôme doux et enveloppant d’une plante de fleurs jaunes et blanches luxuriantes qui n’est autre que la vanille sauvage de Madagascar.

gout d'une vanille sauvageCette plante est cultivée dans les villages de l’île depuis plus de deux siècles, et elle prospère dans un climat unique. Bien que le Mexique soit le centre d’origine de la vanille et que les Mayas et les Aztèques utilisaient la vanille pour enrichir une boisson au cacao destinée aux nobles et aux guerriers. Madagascar est devenu au fil des siècles un des principaux pays producteurs de vanille dans le monde.

Dans les plantations, des centaines de fleurs sont doucement pollinisées à la main par les cultivateurs, qui ne sélectionnent soigneusement que les pousses qui produisent les meilleures gousses.

La vanille appartient à la famille des orchidées, elle est l’une des rares à être hermaphrodite et la seule à produire un fruit comestible ; c’est une liane grimpante qui pousse sur un arbre tuteur, qui lui apporte soutien, ombre et matière organique ; elle peut atteindre jusqu’à 30 mètres de long ; les gousses sont formées en grappes.

Il existe plus de 150 espèces de vanille dans le monde, mais seules deux sont comestibles : Planifolia et Tahitensis. Il existe d’autres espèces de vanille : Insignis, Inodora, Odorata, entre autres. La vanille Planifolia est la vanille la plus cultivée dans le monde, tandis que la Tahitensis a une teneur en vanilline plus faible, ce qui signifie qu’elle a moins de saveur, bien qu’elle soit plus aromatique.

Plantation de vanilleLa saveur exquise de la vanille Madagascar est si populaire que l’on ne mesure pas sa valeur, qui commence dès sa culture, car elle met des années à fleurir et quand elle le fait, ses petites fleurs d’un jaune verdâtre pâle s’épanouissent le matin, se fanent à midi et meurent au coucher du soleil, à moins qu’elles ne soient pollinisées. Ce qui est une situation pour le moins problématique.

Le goût et l’arôme de la vanille dépendent non seulement de l’espèce, mais aussi des conditions du sol et du climat où elle est cultivée, ainsi que des soins qui lui sont apportés lors de sa transformation. Ce gout et cet arôme varient fortement d’une région à l’autre. La vanille de Madagascar se caractérise par un arôme doux et épicé. La vanille de Tahiti (qui est une espèce différente de la Planifolia) est plus florale et fruitée. La vanille d’Indonésie est quant à elle boisée, épicée et fumée.

La vanille sauvage de Madagascar a une saveur crémeuse, sucrée, légèrement boisée et épicée qui élève le goût et l’arôme de vos gâteaux, tartes, desserts, glaces et muffins à un autre niveau. La vanille sauvage de Madagascar est incorporée dans les préparations culinaires sucrées. L’extrait est idéal pour parfumer les pâtisseries, les gâteaux, les biscuits et autres desserts ; son arôme doux accentue les thés apaisants. Elle se distingue également dans la parfumerie et dans l’industrie cosmétique, ainsi que dans l’aromathérapie, où il est utilisé dans les bougies parfumées et l’encens.

Quelle est la meilleure saison pour planter de la vanille de Madagascar ?

La vanille est une fleur de la variété des orchidées. Elle est originaire d’Amérique du Nord, plus précisément du Mexique. En raison de sa forte consommation, la vanille est l’une des cultures les plus convoitées sur le marché international. Et celle qui est la plus prisée, c’est la vanille de Madagascar, car toutes les conditions climatiques sont réunies pour avoir la meilleure vanille au monde.

Mais il n’est pas impossible d’avoir sa propre petite plantation de vanille de Madagascar dans son jardin pour pouvoir l’utiliser pour faire des glaces, des desserts, des thés ou tout ce que vous voulez.

Points importants à connaitre lors de la plantation de la vanille

  • Plantation vanilleQuand ? Au printemps, de préférence d’avril à juin.

 

  • Où cultiver la vanille ? Dans une zone de climat tropical et chaud. Températures comprises entre 20-30°C. Exposition relative à la lumière du soleil.

 

  • Le temps de la récolte ? 8-9 mois après pollinisation.
  • Comment préparer le sol ? La vanille préfère les sols meubles, avec un excellent drainage et riche en humus. Nous voulons donc passer la motobineuse et fertiliser le sol.
  • Comment arroser ? L’irrigation goutte à goutte est l’idéale. La vanille ne tolère pas l’engorgement. Le plant de vanille tolère mieux la sécheresse. En été, arrosez 2 à 3 fois par semaine. En hiver, ce n’est pas nécessaire.

Quand semer ?

La période la plus conseillée est le printemps, de préférence d’avril à juin.

Si elles sont plantées par bouturage, elles peuvent être plantées pratiquement toute l’année. Cependant, si elles sont plantées pendant les périodes les plus froides de l’année, le développement végétatif est généralement plus lent. De plus, si la plantation se fait en été, pendant la saison des pluies, l’excès d’humidité peut provoquer des champignons et d’autres maladies.

Où planter la vanille ?

La vanille se développe dans un climat tropical chaud et humide. Les températures optimales se situent entre 20 et 30°C, sans grande variation entre le jour et la nuit.

Pendant la maturation des fruits, une légère baisse de la température ambiante peut être bénéfique. Un éclairage intense réduit la croissance, il est donc recommandé d’avoir 50 % d’exposition au soleil et 50 % d’ombre. Dans les régions plus arides ou avec un soleil très intense, une exposition à l’ombre de 50-70% est recommandée.

La vanille préfère la lumière directe du soleil le matin, car la lumière du soleil de l’après-midi est plus intense et peut brûler la plante.

À quelle fréquence faut-il l’arroser ?

La vanille est plus tolérante au manque d’eau qu’à l’engorgement.  Un arrosage excessif peut le tuer. N’oubliez pas que les racines de la vanille ont une croissance superficielle. Il est donc préférable d’arroser plusieurs fois avec peu d’eau que d’arroser beaucoup d’eau en une seule fois.

Pendant la saison sèche, arrosez une ou deux fois par semaine, tandis que pendant la saison des pluies, il n’est pas nécessaire d’arroser.

Les pluies doivent être abondantes et bien réparties, même si une diminution des précipitations est souhaitable au début de la floraison et de la maturation des fruits. Cette diminution ne doit pas atteindre la sécheresse, car cela est généralement fatal à la plante. L’humidité relative doit être inférieure à 80 %.

Récolte de la vanille

La vanille est récoltée à l’automne, lorsque l’apex ou la pointe du fruit passe du vert au jaune, cela se produit généralement huit à neuf mois après la pollinisation.

Ils sont placés en tas, sous des hangars protégés de la pluie et subissent ainsi une fermentation partielle. Ensuite, ils sont soumis au soleil jusqu’à ce qu’ils acquièrent une couleur brunâtre. La durée totale du processus post-récolte est d’environ six mois.