La vanille Bourbon de Madagascar est réputée sur le plan mondial pour sa qualité supérieure, notamment grâce à sa forte teneur en vanilline, molécule (hydroxy-methoxybenzaldéhyde) conférant à la vanille son arôme. La vanille de Madagascar est produite dans des plantations de vanilliers, situés principalement dans la région de SAVA (Andapa, Antalaha, Sambava et Vohemar), dans le nord-est de l’île. Une partie de la récolte est destinée à la consommation locale alors que le reste est destiné à l’exportation. Chaque année, les besoins mondiaux en vanille s’élèvent à plus de 2.000 tonnes. A elle seule, Madagascar fournit près de 1.400 tonnes/an, soit 70% de la production mondiale.

Comment exporter la vanille de Madagascar ?

Le contact s’établir entre les importateurs et les exportateurs de vanille de Madagascar à travers des sites d’annonces spécialisés, à l’instar d’espaceAgro, à titre d’exemple. Une fois le contact établi, les commandes passées et les conditions arrêtées, il y a une procédure à respecter.

  • Au niveau du pays exportateur

Il faut savoir que tout le monde ne peut pas exporter de la vanille Bourbon de Madagascar, et que ce sont les autorités qui dressent la liste des acteurs autorisés à exporter leurs produits, ainsi que le prix, qui est de 250 dollars FOB le kilogramme pour l’année 2020. Aussi, il y a certaines restrictions qui concernent la qualité et le conditionnement de la vanille exportée. Ainsi, elle ne devra pas être immature, sachant que l’État interdit l’exportation de la vanille dite « kitsa », laquelle est immature et présente de ce fait un taux de vanilline moindre. Aussi, la vanille de Madagascar ne doit pas être moisie et son taux d’humidité ne devra pas dépasser les 38%. Concernant l’emballage, la vanille destinée à l’exportation ne devra pas être conditionnée sous vide, sachant que l’emballage utilisé par l’exportateur doit obligatoirement être étiqueté afin d’assurer la traçabilité du produit, notamment dans le cas d’un contrôle sanitaire. Aussi, elle doit être accompagnée de certains documents comme le certificat phytosanitaire ainsi qu’un formulaire douanier, sans oublier la facture de vente et la preuve de paiement, que l’exportateur devra impérativement déposer au niveau des douanes malgaches.

  • Au niveau des pays importateurs

En plus des contraintes citées plus haut et dont certaines sont également exigées par les importateurs, il en existe d’autres. Beaucoup plus libérale que celle du marché américain ou japonais, la politique européenne en matière d’importation de la vanille Bourbon de Madagascar interdit d’importer une vanille comportant des résidus de pesticides. Aussi, l’emballage du produit devrait se faire dans des boîtes métalliques appelées « touques », ou le cas échéant dans des cartons de bonne qualité. Quel que soit l’emballage choisi, l’intérieur devra obligatoirement être recouvert de papier paraffiné ou sulfurisé.

Qui sont les exportateurs de vanille malagasy ?

Il s’agit le plus souvent d’entreprises spécialisées en import-export de produits agricoles, dont fait partie la vanille de Madagascar. Ils font partie du GNEV (Groupement National des Exportateurs de Vanille), qui se charge de veiller sur les intérêts des exportateurs, que ce soit au niveau national ou international. Il existe également un autre organisme, le GES (Groupement des Entreprises de la SAVA), lequel regroupe tous les acteurs de la filière vanille de la région SAVA, incluant les collecteurs, les préparateurs, les conditionneurs et les exportateurs. Ce groupement se charge également de suivre le marché de la vanille, de renforcer les systèmes de contrôle et de délivrer les cartes professionnelles.

Qui sont les principaux importateurs ?


La vanille de Madagascar est importée dans le but d’être vendue en l’état, mais est également importée directement par des industriels. En tête de liste, il y a l’industrie agro-alimentaire composée de chocolatiers industriels ou de producteurs de biscuits et même de  boissons comme les sodas ; et aussi par les maîtres chocolatiers, glaciers et pâtissiers. La vanille est également destinée à l’industrie cosmétique, grâce à ses propriétés régénérantes et antioxydantes. Elle est utilisée pour la fabrication de parfums, de produits de beauté et de soins comme les savons, les shampoings et les crèmes hydratantes, notamment en utilisant son huile essentielle. On peut citer des parfums comme Shalimar de Guerlain et Vanilla Field de Coty. Réputée pour ses nombreuses vertus médicinales, la vanille est exploitée pour ses nombreux bienfaits pour le système nerveux, notamment pour soigner les dépressions, la fatigue intellectuelle, la mélancolie, les problèmes de concentration, ainsi que les troubles de sommeil et de l’humeur.

Quels sont les pays importateurs de la vanille de Madagascar ?

Les principaux pays importateurs sont les États-Unis avec plus de 55%, suivis de la France avec 15%, ensuite de l’Allemagne avec 7%, puis du Japon, du Canada, du Royaume-Uni ainsi que d’autres pays.

Pour avoir plus d’informations au sujet de la vanille de Madagascar, ou dans le but d’acheter une vanille malagasy de qualité, ne pas hésiter à se connecter sur https://vanille-de-madagascar.com/.